Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Billet périssable, J-12 du 1er tour d’une élection présidentielle qui « tourne à vide ». Nicolas Sarkozy attaque Hollande sur le report des voix « mélenchonistes » au 2nd tour, alors qu’il drague ouvertement les voix frontistes pour le 1er et le 2nd tour. Quand on voit la paille dans l’œil du voisin et pas la poutre dans le sien…

Sarkozy, pour s’éviter de défendre son bilan contestable et contesté, estime que Français Hollande « est aujourd'hui l'otage de M. Mélenchon après avoir été celui d'Eva Joly »… Il se demande « quel prix » le candidat PS devra « payer au deuxième tour pour rassembler » la gauche.

Ce positionnement « offensif » pour effrayer l’électeur centriste, conserve dans l’ombre le fait que Nicolas Sarkozy soit l’otage de Marine Le Pen et du FN, ainsi que le prix il devra payer au second tour pour s’assurer un bon report du vote FN. Nicolas Sarkozy n’attend même pas le 2nd tour pour solliciter le vote des électeurs du FN, il s’adresse à eux en parlant de vote utile pour faire barrage à la gauche…

 

« Putain, c’est loin 2002 ! », ce temps ancien où des défilés se formaient en fin avril début mai en France, pour dire non au FN et à ses idées !!! En 2012, le candidat de la droite dite « de gouvernement » joue ouvertement l’ouverture à l’extrême droite, d’emblée pour tenter le tout pour le tout… Affligeant ce boulevard dégagé au populisme par la Sarkozie finissante, alors que c’est l’ultime coup de com joué par un candidat fatigué/fatiguant !

 

Si l’on porte quelques crédits aux sondages, la stratégie de Sarkozy semble vouée à l’échec. Dans l’électorat de Jean-Luc Mélenchon d'un côté et celui de Marine Le Pen de l'autre, François Hollande et Nicolas Sarkozy ne jouissent pas du même crédit. 85 % des électeurs de M. Mélenchon se disent prêts à voter pour M. Hollande le 6 mai, alors que 53 % des électeurs de Mme Le Pen répondent qu'ils voteront pour M. Sarkozy ce jour-là (selon le sondage Ipsos-Logica Business Consulting pour Le Monde, Radio France et France Télévisions).

 

L'électorat centriste, que se disputent Hollande, Sarkozy et l’abstention, semble pencher aujourd’hui en faveur de Hollande. Toujours selon le même sondage, parmi les électeurs de M. Bayrou, 41 % considèrent que le projet de Sarkozy n'est « pas souhaitable », pour 16 % qui pensent que le projet de Hollande n'est « pas souhaitable ».

 

J-12, -11, -10…, le temps file et bientôt nous serons au 6 mai 20h, vraisemblablement le soir de l’alternance… Enfin…

 

Tag(s) : #Elections 2012

Partager cet article

Repost 0