Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon précédent billet sur Armadillo Box au concours Solar Décathlon Europe, plaçait l’équipe sur le podium du concours général, où elle a longtemps figuré à la 2nde place. Ce cocorico était prématuré. En effet, contre toute attente, l’équipe de l’ENSAG a été rétrogradée à la 4ème place le dernier jour. Arcanes d’un règlement mal appréhendées et quelques pénalités plus tard, l’équipe est tombée du podium et de ses illusions. Si cela peut avoir un goût amer, il leur reste néanmoins l’expérience acquise au cours d’une aventure humaine de dix huit mois, pour réaliser une œuvre manifeste du bâtiment à énergie positive.

Les deux équipes françaises, celle de l’ENSAG et celle de Bordeaux Arts et Métiers Paris Tech, n’ont pas démérité, loin s’en faut. Elles sont montées plusieurs fois sur le podium dans les différentes catégories :

Architecture Award : ENSAG (2ème)

Comfort Award : Arts et Métiers Paris Tech (2ème), ENSAG (3ème)

Innovation Award : Arts et Métiers Paris Tech (2ème), ENSAG (3ème)

Sustainability Award : Arts et Métiers Paris Tech (1ers)

Engineering and Construction Award : Arts et Métiers Paris Tech (2ème), ENSAG (3ème)

Solar systems : Arts et Métiers Paris Tech (2ème)

Energy balance : ENSAG (3ème)

 

Aussi, être ou non sur le podium du concours général n’est finalement pas si important, tant chers étudiants, vous pouvez être fiers d’être parmi les premiers français qui auront ouvert la voie pour concevoir l’habitat moderne du 21ème siècle.

Ce concours Solar Décathlon Europe a retenu l’attention des institutions françaises. Le secrétaire d'Etat français au Logement, Benoist Apparu, est venu visiter le village solaire « new age » de Madrid, pour rencontrer les équipes d’Armadillo Box et de Nápévomó. Accompagné de la représentante du ministère de l’Ecologie, Françoise Baudoin, celle-ci a reçu pour mission de négocier la candidature française pour accueillir la 3ème édition européenne en 2014. Des discussions ont été engagées avec le fondateur de la manifestation, Richard King, Président du Solar Decathlon 2010 et par ailleurs directeur du Département de l’énergie américain. Cette candidature française a été officialisée par Benoist Apparu, à la résidence de l’ambassadeur de France, le 22 juin, devant des représentants des équipes françaises. L’édition d’un Solar Décathlon Europe en France est loin d’être acquise, et la compétition sera rude avec les allemands qui veulent aussi accueillir la manifestation en 2014. Et nos amis allemands ne manquent ni de crédibilité, ni de légitimité pour cela… ;-)

 

Peu importe où se déroulera l’édition 2014. Rdv en 2012 à Madrid pour découvrir les nouveaux concepts de smart-e building. Espérant que les équipes françaises seront nombreuses, les candidatures sont à déposer cet automne 2010.

 

Tag(s) : #Solar Buzz

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :